Le Dôme de l’égalité

Promouvoir les sciences et l’égalité

Projet en cours de construcion

En partenariat avec :
> la Fédération Française Pour l’UNESCO
> le CNRS
> Catherine Vidal (Institut Pasteur)
> Julie Batut (CNRS)
> Marième Leygonie (Co-présidente, Les Chemins Buissonniers)
> Sophie Collard (sociologue, Artemsia)
> Sandra Turner (scientifique)

Où ?
Au sein des collèges, lycées, médiathèques, lieux publics, colloques, séminaires, CCAS, en appui aux formations d’entreprises, comités d’entreprises...

Public :
Collégien·ne·s
Lycéen·ne·s
Tout public

Ce projet intègre une démarche de compréhension par la découverte et l’expérimentation du fonctionnement cérébral pour initier les jeunes au rôle de la plasticité cérébrale dans le fonctionnement du cerveau des femmes et des hommes. C’est par un dispositif immersif que nous allons au cœur du cerveau : l’animation a lieu au sein d’un dôme gonflable où le fonctionnement cérébral est observable à 360° sur les parois du dôme. Les jeunes pourront à travers cette animation multimédia comprendre l’influence de l’environnement et de la culture dans la construction des différences entre les êtres humains, permettant ainsi de déconstruire les discours essentialistes sur les capacités cognitives des femmes et des hommes liées à la biologie.

Pour cela, en collaboration avec les laboratoires de recherches spécialisés en neurosciences et en sociologie, nous réalisons un film destiné aux jeunes qui traite de ce sujet de manière accessible et interactive. Une médiatrice scientifique accompagne l’animation afin de reprendre ce travail avec les jeunes et de les amener au dialogue et à la réflexion.

Cette immersion au cœur du cerveau permettra aux jeunes de découvrir de manière sensible et pédagogique le fonctionnement cérébral, mais aussi de dépasser les stéréotypes afin de leur faire prendre conscience que nos capacités ne sont pas limitées par notre sexe ou par tout autre caractéristique ou identité, mais que c’est par la richesse de nos expériences de vie et de nos interactions avec les autres que nous enrichissons cette différence qui fait que tout individu est unique grâce à la plasticité cérébrale.

Les objectifs

> Permettre aux jeunes de découvrir le fonctionnement cérébral, ce qui se passe dans leur cerveau de manière insolite, interactive et accessible.
> Favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes à travers une déconstruction des stéréotypes sexués.
> Déconstruire tout en questionnant les stéréotypes entre l’inné et acquis - la nature et la culture.
> Comprendre la plasticité cérébrale qui fait que chacun·e est unique.
> Promouvoir une culture de la paix selon les principes de la Charte pour les Droits Humains de l’ONU (1946).

Les commentaires sont clos.